Voyage à la RÉUNION - novembre 2017

Les membres du promeneur de Rhuys ont affronté des difficultés particulières et découvert des sites grandioses.

 

Après l'ascension de la Montagne pelée en Martinique en 2015, l'association Le Promeneur de Rhuys sous la présidence d'Annick Le Barillec s'est lancée dans une nouvelle aventure tropicale. Un groupe laissant les sentiers de la presqu'île et du GR34 a eu pour objectif de se mesurer au milieu montagnard de la Réunion. Oubliant les collines, ils ont affronté les difficultés inhérentes à la topographie particulière des cirques. Le deuxième jour fut une bonne mise en jambe dans le cirque de Salazie au départ d'Hell bourg pour atteindre le « Trou de fer » en traversant la forêt de Bélouve avec des espèces endémiques uniques au Monde.

Jusqu'à la Fournaise


Puis commençait un périple de quatre jours avec sac à dos dans le mythique cirque de Mafate. Au passage, ils ont fait connaissance avec Johnny à l'îlet à bourse, animateur local de Radio Zantac qui ne peut émettre qu'en fonction de l'énergie électrique disponible. Puis ce fut l'ascension du Piton de neiges, plus haut sommet de l'océan indien avec 1.700 m de dénivelé positif et direction le célèbre Piton de la Fournaise 2.650 m. L'ascension s'est déroulée par une journée ensoleillée leur permettant d'apprécier le cadre grandiose de l'immense Caldeira du cratère Dolomieu. « Au passage, une mention spécifique à l'ONF pour la qualité et la sécurisation des différents sentiers taillés dans la roche et parfois aériens », indiquaient les participants. Les projets : au printemps le Tour de l'Aubrac, en juin Les Pyrénées.

 


© Le Télégrammehttp://www.letelegramme.fr/morbihan/sarzeau/promeneur-de-rhuys-une-aventure-tropicale-08-12-2017-11772126.php#dj4uImoQeub9Ri4x.99


Le Promeneur de Rhuys crapahute à La Réunion

Publié le 07/12/2017 à 01:12

Un groupe de quatorze marcheurs est parti en balade à La Réunion. | 


Après l'ascension de la Montagne pelée, en 2015, l'association Le Promeneur de Rhuys, présidée par Annick Le Barillec, s'est attaquée aux cirques de La Réunion.

Durant deux semaines, un groupe de quatorze randonneurs a abandonné les sentiers de la Presqu'île et du GR34 pour se mesurer au milieu montagnard réunionnais et affronter les difficultés inhérentes à la topographie particulière des cirques.

Dès l'arrivée, une bonne mise en jambe attendait les sportifs dans le cirque de Salazie pour grimper jusqu'au « Trou de fer » situé à 800 m d'altitude, en traversant la forêt de Bélouve.

Le lendemain, les marcheurs ont entamé un périple de quatre jours dans le mythique cirque de Mafate : passage de cols, marche sous le soleil, traversées de rivières, ascension du Piton de neiges à 3 070 m, et le célèbre piton de la Fournaise, à 2 650 m.

Détente aussi pour les marcheurs qui ont pu découvrir le sud sauvage de la Réunion.

Rentrés, les promeneurs de Rhuys prévoient de nouvelles sorties : tour de l'Aubrac au printemps, Pyrénées en juin, et randonnées au pays du Mont-blanc en 2019.